Qu’est-ce que le jeûne intermittent sec ?

Jeune intermittent sec Cheef conseils experts minceur

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler de jeûne car il aurait de nombreux bienfaits pour la santé. Mais saviez-vous qu’il existe beaucoup de jeûnes différents ? Le jeûne intermittent, le jeûne intermittent sec, le jeûne hydrique… Aujourd’hui, Cheef vous en apprend davantage à ce sujet.

Les bienfaits d’un jeûne sec ou hydrique ?

Le jeûne sec, aussi appelé dry fasting, correspond à un jeûne total, au cours duquel on ne peut ni manger ni boire. Pour cela, il doit être supervisé et ne peut être réalisé sur une longue durée.

Le jeûne sec intermittent quant à lui, est réalisé lors du Ramadan par exemple. Il s’agit là de s’abstenir de manger et de boire sur une période donnée de la journée. Dans le cas du Ramadan, c’est entre le lever et le coucher du soleil.

Le jeûne hydrique consiste à arrêter de manger pendant une période donnée : il est recommandé de ne pas faire durer son jeûne hydrique plus de 3 jours ! Pendant un jeûne hydrique, vous pouvez boire de l’eau, du thé, des infusions, voire des bouillons de légumes.

Même si certaines personnes ou professionnels de la santé ne sont pas en faveur du jeûne, ce dernier présente certains bienfaits et effets positifs pour le corps :

  • Une perte de poids peut être observée dans le cadre de quelconque jeûne.
  • Le jeûne représente pour l’organisme un « nettoyage », un assainissement.
  • Le jeûne permet également au système digestif de se reposer et d’être moins sollicité.
  • Il permet un meilleur contrôle des sensations de faim, de soif, de satiété et de désaltération.
  • Le jeûne diminue le stockage des graisses et du sucre dans le corps.
  • Il améliore la performance physique et intellectuelle, c’est pourquoi il est souvent réalisé par les sportifs de haut niveau.
  • Il renforce le système immunitaire car les cellules de défense du corps seraient bien plus active.

Les raisons de vous lancer dans un jeûne sec intermittent :

  • booster les défenses immunitaires
  • ralentir le vieillissement du cerveau
  • diminuer le stress oxydatif (qui participe au vieillissement des cellules)
  • réduire les risques de développer un cancer
  • diminuer les risques de diabète
  • améliorer les fonctions cognitives

Les inconvénients du jeûne sec intermittent

Parce qu’il est important de ne pas prendre à la légère quelconque type de jeûne, voici les inconvénients d’une telle pratique :

  • Risque de déshydratation
  • Possibilité de fonte musculaire
  • Des carences en macronutriments peuvent apparaître (pouvant à long terme entraîner une anémie)
  • Risque pour le fonctionnement du cœur (par exemple des troubles du rythme cardiaque)
  • Possibilité de développer des troubles du comportement alimentaire
  • Risque pour les reins

Quelle durée pour faire un jeûne sec ? 16h ? 20h ? 48h ?

Il est recommandé de ne pas effectuer un jeûne sec plus de 48 heures. Effectuer ce genre de jeûne en état de déshydratation est très dangereux pour le corps.

Comment savoir si vous êtes déshydraté ?

Vous avez la bouche sèche et une sensation de ne plus produire de salive, vous ressentez une très grande soif, vous avez des urines très foncées voire marron.

Si vous observez ce genre de symptômes, cessez le jeûne et recommencez à vous hydrater progressivement. Un verre d’eau pour commencer afin d’éviter la rétention d’eau.

Est-il bon de jeûner sans boire ?

Comme pour tout changement de mode de vie ou de mode d’alimentation, il est important de se renseigner intelligemment. Le jeûne sec peut-être recommandé à court terme bien que grand nombre de personnes soient contre ce type de jeûne. Un jeûne sec intermittent est plus difficile à réaliser qu’un jeûne intermittent dit de base, pendant lequel on a le droit de boire même en dehors des périodes d’alimentation. Mais mis en place dans de bonnes conditions, le jeûne sec intermittent peut avoir de réels effets bénéfiques pour le corps ou pour le mental.

Pourquoi un régime « jeune sec » est beaucoup plus puissant ? Peut-on observer une perte de poids ? Comment sortir d’un jeune sec ? Quels sont les résultats observés ?

Le jeûne sec intermittent se montre très efficace chez les personnes atteintes de surpoids ou d’obésité et qui cherchent à réaliser une perte de poids. En effet, la restriction calorique entraîne l’organisme à puiser dans ses propres réserves de masse graisseuse. On dit dans ce cas que le corps est en état de cétose.

Il en est de même pour le jeûne sec total mais la majorité du poids perdu étant de l’eau, il faut installer un réel équilibre alimentaire et un mode de vie sain à la suite de ce jeûne pour pouvoir stabiliser son poids et éviter l’effet yoyo. L’effet yoyo survient lorsqu’après de trop grandes privations vous reprenez une alimentation de type normale à gourmande. Votre corps reprend alors immédiatement les kilos perdus car il va stocker toutes les graisses et les sucres pour se préparer à de futures restrictions.

Lors de l’arrêt du jeûne sec, il est recommandé de reboire de l’eau progressivement. Boire un litre d’eau d’un coup pourrait entraîner de la rétention d’eau car celle-ci sera éliminée par le corps plus lentement.

Il y a quelques contre-indications à réaliser un jeûne sec ou jeûne sec intermittent :

  • Si vous souffrez de problème de thyroïde, évitez de vous lancer dans un tel jeûne. En effet, des études scientifiques ont prouvé que dans le cadre d’un jeûne sec, la thyroïde produit moins d’hormones thyroïdiennes qu’habituellement.
  • Si vous allez exercer un effort physique intense, il n’est pas conseillé d’effectuer le jeûne sec sur cette période.
  • Il existe des risques de déshydratation : bilan de santé et suivi médical sont donc recommandés.
  • Une crise d’acidose peut se déclencher dans les 48h après le début du jeûne et provoquer fatigue, sensation de faim, nausées, maux de tête, baisse de la tension artérielle, modification de la couleur des urines…

Le jeûne sec représente-t-il un danger pour les reins ?

Le jeûne sec est à réaliser avec beaucoup de précautions car il représente un risque réel pour les reins si l’on en vient à se déshydrater. Il est très important de veiller à ne pas dépasser 24 heures sans boire ni manger. Une surveillance médicale est donc indispensable dans le cadre de la pratique d’un jeûne sec total.

Qu’est-ce que le jeûne alternatif ?

Le jeûne alternatif, ou jeûne intermittent, correspond à l’alternance de périodes de la journée pendant lesquelles on peut s’alimenter et de périodes pendant lesquelles on doit s’abstenir de manger.

Quelques conseils pour un jeûne intermittent réussi :

  • Boire suffisamment d’eau permet d’éliminer les toxines et les déchets métaboliques. Attention, lors d’un jeûne on ressent moins intensément la sensation de soif, c’est pourquoi il faut garder en tête de boire au moins un verre d’eau toutes les heures. Veillez à boire au moins deux litres d’eau sur la journée lors d’une période de jeûne intermittent.
  • Garder une alimentation équilibrée et raisonnable pendant les périodes de prise alimentaire. En effet, pendant un jeûne on est facilement tenté de se jeter sur sa nourriture préférée ou de se goinfrer pour « faire le plein » avant une nouvelle période de jeûne. Mais agir comme cela aurait pour effet d’annuler tous les bienfaits du jeûne, c’est à dire le déstockage des graisses, le nettoyage du système digestif etc. Profitez des périodes de prise alimentaire pour refaire le plein en oméga 3, en magnésium, en calcium, en fibres et en protéines.
  • Rester à l’écoute de son corps. Si vous faites un jeûne pour la première fois de votre vie, allez-y progressivement et n’ayez pas des attentes trop hautes. Vous pouvez par exemple commencer par espacer un peu plus vos repas jusqu’à arriver à une vraie période de jeûne.
  • Garder un mode de vie sain. Si vous mettez en place un jeûne, il est important de garder un mode de vie équilibré avec une alimentation saine et un sommeil de qualité.

Avant de vous lancer dans un jeûne,

Gardez en tête que le jeûne n’est pas LA solution par excellence pour perdre du poids. Si vous avez pour objectif de réaliser une perte de poids, vous pourriez penser qu’en vous privant de nourriture vous atteindrez votre objectif plus rapidement. Seulement, ça n’est pas le cas. Vous réussirez probablement à perdre des kilos très rapidement mais ces derniers reviendront à la vitesse de l’éclair lorsque vous recommencerez à manger. Il s’agit encore une fois de l’effet yoyo, dont on vous a parlé précédemment dans l’article. Pour atteindre votre objectif de perte de poids, optez plutôt pour un régime ou un rééquilibrage alimentaire. Pensez également à mettre en place un mode de vie sain si ça n’est pas déjà le cas : un sommeil de qualité, la pratique d’une activité physique régulière et enfin l’alimentation saine. Si vous n’avez jamais eu ces habitudes, leur mise en place dans votre quotidien peut s’avérer difficile. Mais avec de la détermination, des objectifs et si besoin, de l’aide d’un professionnel de santé ou d’un.e diététicien.ne, vous y arriverez.

Si vous souhaitez vous renseigner pour réaliser une perte de poids, consultez nos articles « Comment perdre 5 kilos facilement ?« , « Comment perdre 10 kilos ?« , « Comment perdre 15 kilos ?« , « Comment perdre 20 kilos ?« , « Comment perdre du poids rapidement ?« .

En bref,

Maintenant que vous en savez davantage sur la pratique du jeûne et que vous souhaitez vous lancer dedans, n’oubliez pas de demander conseil à votre médecin traitant ou à un.e diététicien.ne. Ces professionnels sauront vous aiguiller afin que votre jeûne ne nuise pas à votre santé et que vous atteigniez vos objectifs.

Cheef, le spécialiste des programmes minceur

Programmes minceur Cheef pour perte de poids

Avez Cheef, retrouvez la ligne en vous faisant plaisir !

👊 Objectif -5kg à -20kg
🔥 A partir de 129€ le mois
➡ Programmes de 1 à 8 mois
📉 Suivi diététique personnalisé
🍽 Vos plats minceurs livrés chez vous
👨‍🍳 Recettes revisitées par notre chef étoilé
😋 Large choix parmi 100 recettes différentes

Motivé.e pour perdre du poids ?

Remplissez ce formulaire et recevez par SMS un code promo de 10€ valable sur nos programmes.









    *Champs requis

    Valérie Maton

    Après un Baccalauréat Technologique Hôtellerie-Restauration, Valérie s’est ensuite dirigée vers une formation en cuisine collective. Sentant son attrait pour la diététique, c’est tout naturellement qu’elle a passé un BTS diététique. Elle a travaillé dans des secteurs différents : en milieu hospitalier mais aussi en spa. En savoir plus...

    Articles recommandés