Grande étude sur la santé des français : obésité, diabète et diététique

étude santé des français

La santé des français est une réelle préoccupation. Certains facteurs comme la crise du Covid-19 ont fortement influencé leur poids. Aujourd’hui, l’obésité touche 8 millions de personnes en France. Elle est un facteur de risque pour l’apparition de maladies cardiovasculaires. Plusieurs moyens de préventions et d’accompagnements sont alors mis en place afin de diminuer le taux d’obésité en France. Certains français adoptent de nouvelles habitudes alimentaires avec une consommation de produits de plus en plus sains. Cette prise de conscience a impacté le marché de l’alimentation en France. Cheef a réalisé une grande étude sur la santé des français et notamment sur les thématiques de l’obésité, la diététique ainsi que du diabète.

Bien-être des français : expérience et ressenti des régimes alimentaires

régime alimentaire

Perception des français sur leur corpulence

Les études montrent que les français ont une réelle préoccupation pour leur indice de masse corporelle (IMC). Cependant, celui-ci est faussée dans 33% des cas. En effet, 21% des français sous-estiment leur IMC (pensent être moins corpulents qu’ils ne le sont vraiment) alors que 12% le surestiment (pensent être plus corpulents qu’ils ne le sont vraiment). A l’inverse, 67% de français se rangent dans la « bonne » catégorie (leur IMC correspond à ce qu’ils imaginent de leur corps).

Les jeunes femmes avec un IMC dit « normal » (entre 18,5 et 25) ont tendance à surestimer leur corpulence. C’est le cas de 21% des femmes de 18 à 24 ans. A l’inverse, 30% des hommes de plus de 55 ans qui sont plus touchés par le surpoids ou l’obésité, ont au contraire tendance à sous-estimer leur poids.

Cheef programmes minceur livrés à domicile

Le ressenti des français sur les régimes alimentaires

En France, 63 % des personnes déclarent faire attention à leur poids. Cette majorité est visible sur toutes les catégories ; les hommes (57%) comme les femmes (67%), les moins de 35 ans (58%) comme les plus de 35 ans (64%).

Il y a une telle fixation sur la perte de poids que 44% des Français ont déjà suivi un régime alimentaire dont 55% chez les femmes et 32% chez les hommes. On constate aussi que 26% d’entre eux en ont déjà suivi plusieurs.

Même si certains français n’arrivent pas à trouver le régime qui leur correspond le mieux, 31% envisagent de faire un régime dans les mois à venir. La majorité des français qui entreprennent un régime, échouent par manque de satisfaction (58%). Un sentiment de frustration se fait alors ressentir lors d’un régime pour 41% des français. Certains ont l’impression de ne pas profiter des bonnes choses (33%) et d’autres trouvent difficile de résister aux sollicitations extérieures. Par ailleurs, 65% auraient même largement repris leurs kilos après un régime (le fameux effet yoyo).

Santé : suivi diététique, maladies alimentaires et leurs origines

accompagnement suivi diététique

Accompagnement personnalisé : l’approche diététique

En France, 12% parviennent à maintenir un « poids santé » sur le long terme grâce à l’accompagnement personnalisé. Lorsqu’une personne commence un régime alimentaire, c’est un réel changement physique et psychologique. C’est pour cela que l’accompagnement et la prise en charge globale par un.e nutritionniste, ou un.e diététicien.ne est un enjeu essentiel au bon déroulement d’une perte de poids. Le suivi diététique joue un rôle d’accompagnement sur l’estime de soi et sur le rapport au corps. C’est cet accompagnement sur le long terme qui favorise la perte de poids durable et évite l’effet yoyo.

D’ailleurs, 49% des français ont consulté un spécialiste (diététicien, nutritionniste ou médecin traitant) avant de se lancer dans un programme minceur. Cet accompagnement en amont permet de mieux connaître son corps, déterminer ses objectifs et prendre connaissance de tous les aspects diététiques.

Obésité et surpoids en France : évolution, risques, causes et conséquences

L’obésité est une maladie chronique évolutive à différents degrés : de l’obésité simple à l’obésité sévère. On parle d’obésité quand l’IMC est supérieur ou égal à 30. En France, 47% de la population est en surpoids, soit quasiment 1 français sur 2. La crise de la Covid-19 à malheureusement favorisé la prise de poids des français, et a sensibilisé l’opinion publique aux conséquences de l’obésité en France.

Au delà du caractère aggravant de l’épidémie, en France, 8 millions de personnes soit 17 % de la population adulte est obèse, dont 17.4% chez les femmes et 16.7% chez les hommes. On constate une augmentation du nombre de personnes obèses chez les jeunes. Les français âgés de 8 à 24 ans sont passés d’un taux d’obésité de 5,4% en 2012 à 9,2% en 2020.

Le surpoids et l’obésité sont les premiers facteurs de risques pour certaines maladies. Par exemple : diabète, maladies cardio vasculaires ou encore hypertension artérielle. Celles-ci empêchent de vieillir en bonne santé et réduisent l’espérance de vie des personnes obèses. Des facteurs psychologiques entrent également en considération comme la dépression ou l’isolement.

Cheef repas minceur livrés à domicile

Diabète : prévention, études et chiffres clés

Le diabète est caractérisé par une situation d’hyperglycémie chronique : un taux de sucre dans le sang trop élevé. Cette maladie est liée à une déficience de la sécrétion ou de l’action de l’insuline, ou des deux. Chaque année, cette maladie progresse et touche des millions de personnes. Un programme de surveillance par Santé Publique à été lancé afin de mettre en avant les indicateurs de fréquence et d’évolution du diabète. On constate ainsi une évolution du nombre de cas de diabète depuis 2010. En 2020, plus de 3,5 millions de personnes ont des traitements médicamenteux pour le diabète, soit 5,3 %. En 2010, ils représentaient 4,3% de la population française. Une fois qu’il est détecté, des examens réguliers s’imposent pour prévenir tout effet secondaire.

étude santé diabèteIl existe deux principales formes de cas de diabète : le diabète de type 1 qui survient majoritairement chez l’enfant ou le jeune adulte. Il représente 6 % des cas de diabète en France. La forme la plus fréquente est le diabète de type 2. Il représente plus de 90 % des cas et survient essentiellement chez l’adulte mais peut apparaître également dès l’adolescence. Il existe aussi d’autres formes plus rares de diabète comme le diabète gestationnel (diabète temporaire qui survient chez 6% des femmes enceintes).

Mauvaises habitudes alimentaires

Même si 56% des Français affirment manger des fruits et des légumes tous les jours, certains adoptent toujours de mauvaises habitudes alimentaires. 49% des Français avouent grignoter entre les repas au moins une fois par semaine, 27% le font plusieurs fois par semaine, 8% tous les jours.

De mauvaises habitudes alimentaires qui s’associent le plus souvent avec une mauvaise hydratation. La consommation d’alcool augmente le risque d’obésité et de syndrome métabolique comme le cas des cancers (œsophage, pharynx, bouche…) et de maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, cardiopathie). En France, 46% déclarent boire de l’alcool au moins une fois par semaine ; 16% plusieurs fois par semaine et 7% tous les jours.

Alimentation : les français se tournent vers les aliments les plus sains

valeurs nutritionelles

Sur les emballages en supermarché, on distingue un code couleur représentatif des aliments considérés comme étant « sains ». Leurs valeurs nutritionnelles tient compte de certaines familles d’aliments. Pour tenir compte des spécificités de certaines familles telles que les matières grasses ajoutées (beurre, huile), les fromages ou encore les boissons, la méthode de calcul du score a été adaptée. Les produits les mieux notés par ce Nutri-score, ceux avec des notes A et B, ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 2018 à 1019, respectivement de 1% et 0,8% (étude Nielsen réalisée sur 92.000 produits). A titre de comparaison, les produits notés C et D sont eux en baisse, de 1,1% et 0,2%.

étude santé valeurs nutritionelles

Les Français ont de plus en plus d’intérêt pour l’alimentation équilibrée et ainsi pour les produits sains. Même si seulement 14% d’entre eux accordent de l’importance au Nutri-score.

Le chiffre d’affaires des produits les mieux notés par Nutri-score (A et B)  a augmenté, alors que les moins bien notés se vendent moins. En effet, les produits notés A et B représentent 31% du chiffre d’affaires des rayons alimentaires en grande surface. 

Marché de l’alimentation

marché de l'alimentation

D’après plusieurs études effectuées sur le comportement des français au quotidien, on constate que nombreux d’entre eux modifient leurs habitudes alimentaires. Ils consomment moins de viandes qu’avant et privilégient des produits bio chaque jour. Au total, 14% des français consomment des produits bio tous les jours, et 71% en consomment au minimum une fois par semaine.

Le marché de l’alimentation, plus particulièrement celui de la restauration, doit ainsi s’adapter à ces changements et aux nouvelles demandes des consommateurs. En effet, 77 % des Français aimeraient avoir davantage de produits locaux, bio et fait maison à la carte des restaurants. C’est pour cette raison que les produits locaux représentent en moyenne 46 % des achats alimentaires des restaurateurs.

Les produits végans et végétariens génèrent une hausse du chiffre d’affaires de 24% dans les grandes et moyennes surfaces alimentaires en France, une représentation de 380 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Les végétariens représentent à ce jour 2 % de la population française, soit 1,3 millions de personnes et les végans 0,5 %, soit 340 000 personnes. Les flexitariens représentent un tiers de la population, soit près de 23 millions de personnes. Pour les français, c’est une forte remise en question déclenchée par les divers scandales alimentaires et la sensibilité au bien-être animal.

Les enseignes généralistes ainsi que les magasins spécialisés se sont adaptés à la forte demande. Cela remet en cause une fragmentation des rayons, notamment avec la création de concept 100% végans.

Marché de la livraison à domicile

marché de la livraison

Les livraisons à domicile explosent depuis la crise sanitaire de 2019, elles sont de plus en plus présentes dans le quotidien des français. Cette solution convient parfaitement aux personnes qui n’ont pas toujours le temps de se faire à manger. Le marché de la livraison à domicile à connu un bel essor, 350 millions de repas ont été livrés en France en 2020 contre 250 millions en 2019.

Le marché de la livraison à domicile comptabilise 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France en 2020, un marché en plein évolution provoqué en majorité par la crise sanitaire. En effet, on constate une progression de la livraison à domicile de 47% en deux ans, entre 2018 et 2020. En France, 60% des habitants ont intégré cette pratique à leurs habitudes de consommation, contre 40% avant la crise.

En bref,

La nutrition est un enjeu déterminant pour la santé des français, la surveillance de leurs comportements alimentaires va permettre de prévoir et de réduire les risques de maladies. Même si les mentalités sont changeantes et qu’elles tendent vers une alimentation plus saine, beaucoup de consommateurs entreprennent toujours de mauvaises habitudes alimentaires. Afin de lutter contre les problématiques de santé liées à la prise de poids et l’obésité, des solutions existent comme le rééquilibrage alimentaire. Il va permettre une meilleure santé mentale et physique pour votre corps. Cheef, est un programme qui vous permet de manger équilibré et d’éviter les carences nutritionnelles en diversifiant les apports. Rééquilibrer son alimentation, c’est manger des aliments différents chaque jour, boire 1,5 L d’eau par jour, consommer des féculents et avoir un bon apport en protéines. Vous adoptez alors un nouvel équilibre de vie pour une meilleure consommation alimentaire et une meilleure santé.

Sources :

Cheef, le spécialiste des programmes minceur

Programmes minceur Cheef pour perte de poids

Avec Cheef, retrouvez la ligne en vous faisant plaisir !

👊 Objectif -5kg à -20kg
🔥 A partir de 129€ le mois
➡ Programmes de 1 à 8 mois
🍽 4 repas par jour
📉 Suivi diététique personnalisé
📦 Vos plats minceurs livrés chez vous
👨‍🍳 Recettes revisitées par notre chef étoilé
😋 Large choix parmi 100 recettes différentes

Motivé.e pour perdre du poids ?

Remplissez ce formulaire et recevez par SMS un code promo de 10€ valable sur nos programmes.

Articles recommandés