Obésité : l’IMC est-il un bon indicateur ?

IMC bon indicateur Cheef conseils experts minceur

Vous avez quelques kilos superflus et vous souhaitez en apprendre davantage sur l’IMC et l’obésité  ? Vous êtes au bon endroit ! Aujourd’hui, Cheef vous éclaire sur le sujet et répond à vos questions !

Définition de l’IMC : Indice de Masse Corporelle

L’IMC, ou indice de masse corporelle, est une grandeur qui permet de qualifier la corpulence d’un individu en fonction de sa taille et de son poids. A noter que pour les enfants, le calcul de l’IMC dépend également du sexe et de l’âge car ils sont en pleine croissance. Cet indice est reconnu par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et permet de répertorier les morphologies, allant de la maigreur ou insuffisance pondérale à l’obésité morbide.

Cheef programmes minceur livrés à domicile

IMC, surpoids, et obésité morbide : est-ce un indicateur adapté ?

L’IMC est un indicateur reconnu dans le monde entier par l’OMS et il s’agit de l’indicateur le plus répandu pour mettre en évidence les problèmes de poids tels que l’obésité. Cet indicateur peut également s’avérer très utile dans le pré diagnostic de maladies cardiovasculaire ou du diabète par exemple.

Cependant, l’IMC ne tient pas compte de la proportion de masse grasse et de masse maigre de l’individu. Le calcul de l’IMC ne fait pas la différence entre la part de graisses, le poids de vos os, ou de vos muscles présent dans votre organisme.

Pour cela, le calcul de l’IMC peut être tout à fait inadapté aux grands sportifs qui ont des masses maigres plus importantes que les masses grasses : leur IMC pourrait en effet leur indiquer une obésité ou un surpoids alors qu’ils sont en forme olympique.

IMC et obésité médecin

A partir de quel poids peut-on être considéré comme « obèse » ?

Pour compléter l’IMC, il peut ainsi être utile de le comparer au tour de taille car c’est précisément à cet endroit que les personnes en surpoids stockent les graisses. De ce fait, un tour de taille est considéré comme « trop élevé » à partir de 80cm chez la femme et à partir de 95cm chez l’homme. Ce n’est pas les mêmes valeurs car les deux sexes ont des corpulences différentes.

L’obésité correspond à l’accumulation anormale de graisses dans le corps. Elle est ce que l’on appelle une forme développée du surpoids ou de la surcharge pondérale.

D’après le ministère des Solidarités et de la Santé, le taux d’obésité en France en 2020 était de 17% de la population adulte, ce qui correspond à plus de 8 millions de personnes. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre personnes adultes obèses s’élèverait à 650 millions pour l’ensemble de la surface planétaire. Ces chiffres sont alarmants car cette forme de surpoids présente de lourds risques pour la santé.

Quelles sont les conséquences de l’obésité ?

Hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, problèmes respiratoires, fatigue, dépression, anxiété… La liste des conséquences et des risques de l’obésité, ou du surpoids sur le corps humain est encore longue. C’est pourquoi un suivi et une prise en charge médicale sont indispensables. L’obésité chez l’adulte et chez l’enfant sont à faire surveiller par un médecin dès qu’elles sont détectées. Si le patient n’est pas encadré, cet excès de graisse pourrait atteindre le stade d’obésité morbide.

Prendre des rendez-vous réguliers chez le pédiatre pour une prise en charge des enfants qui s’avère très important dans le diagnostic du surpoids, de l’obésité ou de la pré-obésité. Ainsi, les points de résultat seront notés sur les courbes de croissance sur le carnet de santé. Dès lors que l’IMC est caractérisé comme trop élevé, des habitudes peuvent être mis en place pour éviter d’arriver à un stade trop grave de la maladie.

Cheef repas minceur livrés à domicile

Quelles sont les facteurs de l’obésité ?

  • La génétique : elle joue un rôle particulièrement important dans le diagnostic de l’obésité. Si votre famille souffre d’obésité, vous avez de grands risques d’être atteint de problèmes de poids.
  • Le sommeil : saviez-vous que sommeil et surpoids sont liés ? Un phénomène qui entre également en compte est l’apnée du sommeil. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire l’article : Sommeil et obésité sont-ils liés ?
  • Un mode de vie inapproprié : rien de mieux qu’un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et adaptée et la pratique d’une activité physique régulière pour maintenir votre corps en bonne santé. Dans tous les cas, si vous êtes en surpoids, un rééquilibrage alimentaire sera primordial pour stabiliser votre poids sur le long terme.
  • La prise de certains médicaments : certains composants peuvent faire grossir comme les anxiolytiques par exemple.
  • Le stress : il conduit le plus souvent à des troubles du comportement alimentaire en passant par les grignotages incessants à tout moment de la journée. Cela est dû à l’augmentation de cortisol en période de stress. Cette hormone est surnommée l’hormone de la faim car, produite en plus grande quantité, elle déclenche la sensation de faim.
  • La consommation d’alcool : l’alcool est une substance très riche en calorie, c’est pourquoi, consommé en grande quantité, il provoque souvent une prise de poids.

IMC et obésité : Quel est le bon IMC pour une femme ? Et pour un homme ?

Il n’existe pas de « bon » IMC à proprement parler pour la femme ou pour l’homme. Tout dépend de la taille et du poids de l’individu. Dans l’idéal, votre IMC doit se situer entre 18,5 et 25, ce qui correspond à une corpulence dite normale.

En France, la femme mesure en moyenne 1,65m pour 63kg. De cette moyenne, nous en tirons un IMC environ égal à 23. Pour les hommes, la moyenne est de 1,79m pour 75kg. Nous tirons de ces mesures un IMC environ égal à 23,5.

Vous pourriez être intéressé par les articles : « Poids idéal pour un homme » et « Poids idéal pour une femme » .

La formule de calcul de l’IMC : Comment calculer soi-même son IMC ? Quel poids est adapté à ma taille et à mon âge en fonction de la courbe ?

Chacun peut calculer son IMC de manière très simple, en suivant la formule suivante. L’indice de masse corporelle (IMC) se calcule en divisant votre poids (en kg) par le carré de votre taille (en m). Ainsi la formule se traduit par IMC = poids en kg/taille² en m.

Le résultat obtenu permet d’évaluer votre corpulence :

  • Moins de 18,5 : maigreur
  • 18,5 à 25 : corpulence normale
  • 25 à 30 : surpoids
  • 30 à 35 : obésité modérée
  • 35 à 40 : obésité sévère
  • Plus de 40 : obésité dite ‘massive’ ou ‘morbide’

Si vous avez entre 18 et 60 ans, vous pouvez vous référer aux valeurs et à la formule ci-dessus. Si vous avez moins de 18 ans, il vous faudra vous référer aux courbes de l’enfant et de l’adolescent, vous pouvez les retrouver dans l’article suivant : « Comment calculer son IMC et retrouver son poids idéal ?« . Dépassé les 60/65 ans, le plus sûr est de vous référer à un professionnel, médecin traitant ou diététicien, pour une prise en charge et un accompagnement personnalisé.

Cheef repas minceur livrés à domicile

IMC et obésité : l’IMC t-il fiable pour diagnostiquer un diabète de type 2 ?

L’IMC est un indicateur du diabète de type 2 dès lors qu’il est supérieur à 30 kg/m². Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Selon des chercheurs du Massachusetts General Hospital, ces données ne sont pas toujours fiables. Pour la simple raison que les indicateurs ne sont pas les mêmes en fonction des pays.

En effet, l’IMC peut varier de 23.8 chez les hommes vivant en Asie de l’Est/du Sud-Est. 28,3 pour les femmes vivant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Amérique latine et dans les Caraïbes. En général, les chercheurs souhaitent harmoniser l’IMC pour mieux prévenir le risque de surpoids.

IMC et obésité balance

En bref,

L’IMC est la grandeur de référence mondiale en termes de diagnostic de problèmes liés au poids. Cet indice de masse corporelle est tout à fait adapté au diagnostic de l’obésité. Toutefois, cet indice n’est pas si précis que l’on pourrait le croire et ne s’applique donc pas aux sportifs de haut niveau ou aux femmes enceintes par exemple. Après la lecture de cet article, vous pourriez être intéressé par le suivant : « Comment calculer son IMC et retrouver son poids idéal ?« .

Si le calcul de votre IMC a mis en évidence un surpoids et que vous souhaitez vous débarrasser de vos kilos superflus, n’hésitez pas à aller lire les articles « Comment perdre 5 kilos« , « Comment perdre 10 kilos« , « Comment perdre 15 kilos« , ou « Comment perdre 20 kilos » selon vos objectifs.

Cheef, le spécialiste des programmes minceur

Programmes minceur Cheef pour perte de poids

Avec Cheef, retrouvez la ligne en vous faisant plaisir !

👊 Objectif -5kg à -20kg
🔥 A partir de 129€ le mois
➡ Programmes de 1 à 8 mois
🍽 4 repas par jour
📉 Suivi diététique personnalisé
📦 Vos plats minceurs livrés chez vous
👨‍🍳 Recettes revisitées par notre chef étoilé
😋 Large choix parmi 100 recettes différentes

Motivé.e pour perdre du poids ?

Remplissez ce formulaire et recevez par SMS un code promo de 10€ valable sur nos programmes.

Tess Chevrier

Tess est passionnée de sport et pratiquant la course à pied à très bon niveau, c’est par ce biais qu’elle tombe dans la diététique. En effet, la pratique de la course à pied en compétition demande une connaissance de son corps mais aussi une attention particulière à l’alimentation. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est dirigée vers un Master 1 STAPS, éducation et motricité... En savoir plus...

Articles recommandés