Sommeil et obésité : quel lien ?

Sommeil et obésité

Vendredi 19 mars 2021, c’est la Journée mondiale du sommeil. L’occasion pour Cheef de mettre en évidence les études relatives au lien existant entre sommeil et risques d’obésité. En effet, une bonne qualité de sommeil influe sur notre ligne, mais comment ? Dormir pour maigrir, est-ce la recette ? Nous vous expliquons tout !

Sommeil et perte de poids

« Combien d’heure faut-il dormir pour maigrir ? »

On vous arrête tout de suite ! Dormir ne fait pas maigrir ! Ce n’est pas en dormant des heures que les kilos vont s’envoler mais il est vrai que lorsque nous dormons, notre corps consomment de l’énergie. L’objectif du sommeil est que votre corps fasse le plein d’énergie pour la journée à venir. Pour ce faire, notre corps va puiser dans les réserves d’énergie que nous possédons : les réserves glycogènes ou les réserves graisseuses.

De plus, lorsque l’on dort, notre corps produit une hormone dite de croissance. Cette hormone va cibler les réserves de graisse et le diminuer. Dormir ne fait donc pas maigrir mais cela reste essentiel au bon fonctionnement de notre métabolisme.

Cheef repas minceur livrés à domicile
Repas minceur Cheef

Lien entre manque de sommeil et obésité : quels effets ?

Le sommeil est un facteur psychologique déterminant qui permet la récupération physique et mentale, et cela pour tout individu quel que soit le sexe, l’âge, l’environnement etc.

Il faut savoir que le bon fonctionnement du corps humain dépend en grande partie de sa sécrétion d’hormones. En effet, elles jouent un rôle important dans l’équilibre du sommeil, de l’humeur ou encore de la peau. Beaucoup d’entre elles suivent un rythme circadien, c’est-à-dire que leur production et leur sécrétion dépendent des heures de la journée. Certaines sont davantage sécrétées la nuit que le jour.

Un bouleversement ou un dérèglement du sommeil perturbe alors la production de certaines hormones réalisées en temps normal pendant que le corps est au « repos », c’est-à-dire lorsque l’on dort. C’est le cas essentiellement de la leptine et de la ghréline.

 

  • La leptine, aussi appelée hormone de la satiété, est moins produite par le corps quand on rencontre des problèmes de sommeil. Ainsi, la sensation de satiété arrive moins vite et on a tendance à manger plus que ce dont on a vraiment besoin.
  • La ghréline est une hormone digestive qui stimule l’appétit. Lorsque l’on présente des troubles du sommeil, la production de ghréline augmente et avec elle, la sensation de faim et l’appétit augmentent.

Ainsi le dérèglement de ces deux hormones en particulier affecte l’appétit. Et plus on a faim, plus on mange. Il existe donc bien un lien entre risque d’obésité et troubles du sommeil.

Pourquoi prend-on du poids quand on dort peu ?

En plus de perturber la production d’hormones, le manque de sommeil entraîne parfois la mise en place de mauvais comportements alimentaires dont il est difficile de s’en débarrasser.

La diminution de production de leptine et l’augmentation de celle de ghréline favorisent l’envie de grignoter dans la journée, ou la nuit. On n’arrive pas à dormir, on s’ennuie, donc on en vient à grignoter. Si l’on grignote toute la journée et que l’on ne pratique pas d’activité physique, on grossit. Si l’on se dépense moins, on dort moins bien et ainsi de suite. C’est un cercle vicieux.

Mais peut-être rencontrez-vous des problèmes de sommeil à cause du stress que vous subissez dans votre vie ?
La cortisol, ou hormone du stress, a un grand impact sur le sommeil et empêche de profiter de longues nuits reposantes. La sécrétion de cortisol produit les mêmes effets : une diminution de leptine et une augmentation de ghréline qui provoquent des pulsions de grignotage. Un conseil ? Prenez du temps pour vous relaxer, pour faire de la méditation ou du yoga. Votre corps vous remerciera, et la balance aussi 😉

Est-ce que le syndrome d’apnée obstructive du sommeil fait grossir ?

Le syndrome d’apnée du sommeil est une maladie qui se caractérise par un arrêt de la respiration durant le sommeil pendant environ 10 secondes, et ce plusieurs dizaines de fois par heure. Ce syndrome survient lors du relâchement des muscles du pharynx entraînant un blocage de la trachée. Provoquant des micro-réveils, ce syndrome empêche d’avoir un sommeil réparateur et d’avoir la sensation de repos au réveil. En effet, le manque de sommeil augmente la production de ghréline et diminue celle de leptine.

De ce fait, il n’est pas possible d’affirmer, selon les études actuelles, que l’apnée du sommeil fait grossir. Cependant, une personne atteinte de ce syndrome est plus susceptible de grignoter tout au long de la journée et ainsi de prendre du poids.

Ce syndrome d’apnée du sommeil touche en majorité les personnes atteintes d’obésité (à 77%). Et 80% des individus touchés par cette maladie l’ignorent. Si vous avez des doutes, que vos nuits sont saccadées et que vous vous réveillez toujours fatigué(e), peut-être êtes vous atteint(e) de ce syndrome. Nous vous conseillons d’aller consulter votre médecin pour un diagnostic précis.

Plus le sommeil est court, plus le risque d’obésité est présent

Hormis la qualité du sommeil, des études ont également mis en évidence la durée du sommeil. En France, le temps de sommeil moyen est de 6h55 minutes par nuit. Ce chiffre est historiquement bas. En effet, le temps de sommeil recommandé est de 7 heures par nuit minimum. Il existe une population appelée ‘courts dormeurs‘ ou ‘petits dormeurs‘ – sommeil de moins de 6 heures par nuit – qui représente 35,9% des Français, soit 1 français sur 3 ! Ce sont eux qui sont plus enclins à l’obésité.

bannière ebook

C’est quoi l’obésité morbide ? Quel est le risque pour sa santé ?

L’obésité est une forme de surpoids sévère ayant pour cause un excès de masse graisseuse. L’obésité est dite morbide lorsqu’elle atteint un stade grave pouvant entraîner la mort.

Le calcul de l’obésité morbide repose sur le calcul de votre IMC (indice de masse corporelle). Cet indice permet de qualifier votre corpulence, à savoir si vous êtes en surpoids, en obésité, en maigreur etc.

Pour plus d’informations sur l’IMC et l’obésité, consultez notre article ; « L’IMC est-il un bon indicateur ? »

Pour calculer le vôtre, utilisez la formule suivante : poids (en kg) / taille² (m)

Le chiffre obtenu permet d’évaluer votre corpulence :

Moins de 18,5 : maigreur

De 18,5 à 25 : corpulence normale

De 25 à 30 : surpoids

De 30 à 35 : obésité modérée

De 35 à 40 : obésité sévère

Plus de 40 : obésité massive ou morbide

Entre les maladies cardiovasculaires, les diabètes de type 2, les difficultés respiratoires ou de ventilation, l’obésité présente de lourds risques pour la santé.

Guérir de l’obésité passe par la mise en place d’une alimentation saine et d’une pratique d’une activité physique régulière, par la consultation de professionnels (nutritionnistes, diététiciens, médecins) qui pourront vous accompagner sur la marche à suivre.

Pour prévenir les risques d’obésité, il est important de mettre en place dès maintenant un rééquilibrage alimentaire. Ce n’est pas un régime mais plutôt des bonnes habitudes alimentaires à adopter qui vous permettront de rester en bonne santé. Consultez notre article « Comment mettre en place un rééquilibrage alimentaire ? » pour en savoir plus.

En bref,

Pour un individu de type adulte, il est recommandé de dormir entre 7 et 9 heures par nuit. Cela garantit un bon équilibre de vie et une meilleure santé, à condition de ne pas être touché(e) par l’apnée du sommeil. Vous pouvez ajouter quelques pratiques à votre quotidien pour bénéficier d’un sommeil de qualité, à moins qu’il s’agisse d’un problème médical et dans ce cas, il est important d’aller consulter un professionnel. Vous pouvez pratiquer une activité physique régulièrement pour vous défouler et vous fatiguer.

Attention toutefois à ne pas faire du sport trop proche de l’heure du coucher. Cela aura l’effet inverse et vous empêchera de dormir. Vous pouvez instaurer des moments calmes avant de dormir, tels que la lecture ou la méditation. Avec la mise en place de bonnes habitudes, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour avoir un sommeil de qualité et éviter ainsi les prises de poids liées au manque de repos.

Cheef, le spécialiste des programmes minceur

Programmes minceur Cheef pour perte de poids

Avec Cheef, retrouvez la ligne en vous faisant plaisir !

👊 Objectif -5kg à -20kg
🔥 A partir de 129€ le mois
➡ Programmes de 1 à 8 mois
🍽 4 repas par jour
📉 Suivi diététique personnalisé
📦 Vos plats minceurs livrés chez vous
👨‍🍳 Recettes revisitées par notre chef étoilé
😋 Large choix parmi 100 recettes différentes

Motivé.e pour perdre du poids ?

Remplissez ce formulaire et recevez par SMS un code promo de 10€ valable sur nos programmes.

Fabienne de Cheef

Diététicienne nutritionniste, spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire, Fabienne est également titulaire d'un DU en gestion du stress de la fac de médecine de Lille ainsi que d'un DU en micronutrition de la fac de pharmacie de Strasbourg.
En savoir plus...

Articles recommandés